♪ Les couleurs de l'hiver décorent le forum avec une bannière de Moon et un codage de Litchi.

♪ Okana a retrouvé Molmyra et ça s'annonce plutôt lugubre...

♪ Racontez-nous vos vacances d'hiver, les cadeaux que vous avez reçus. Rendez-vous dans le flood !


Venez sur les terres d'Estryä, mêlez-vous aux tribus et participez à une guerre épique contre les éléments!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse Mer 23 Sep - 0:35

A ce qu'il paraît, la solitude n'est qu'une illusion.
A ce qu'il paraît, le silence n'existe jamais vraiment, parce que ce qu'on entend n'est en réalité qu'une absence de bruit.
A ce qu'il paraît les fantômes existent.
Et à ce qu'il paraît, ils sont pas toujours contents...
Sauf que pour ma part, je m'en taille les moustaches que j'ai pas, de ces histoires de bonne femme. Parce que justement, il paraîtrait qu'il existe aussi certaines variété de plantes que l'on ne peut trouver qu'en certains endroits bien précis, dont le sol est imprégné de choses bien précises. C'est justement cela qui me poussait une fois encore à aller explorer les territoires du clan de l'eau. Par chance, jusqu'à présent je ne m'étais encore jamais fais surprendre... J'avais bien l'intention de taquiner ma chance encore une fois, juste pour les voir, ces plantes. Le reste m'importait peu.

... Et bien en fit au loup égaré du clan du feu. Parce qu'effectivement, il avait trouvé le moyen de s'égarer. D'un luxuriant paysage nocturne au bord d'un lac où les espèces végétales rares foisonnaient, il s'était retrouvé là. Dans une prairie qui lui faisait littéralement hérissé le poil, où l'air était chargée d'une mystérieuse et lourde énergie mystique, où les senteurs semblaient venir d'un autre monde, où il... avait l'impression d'être suivi et épié à chacun de ses pas.

Il faisait nuit, naturellement, parce que c'était le moment idéal dans une journée pour faire ce genre de petite excursion risquée à l'abri des regards et des loups diurnes indiscrets. Mais il pleuvait, donc aux frissons glacés qui parcouraient le loup sans raison à part entière, s'ajoutaient les frissons de froid causés par son pelage mouillé et dégoulinant d'eau. A ça s'ajoutait une légère bruine humide qui flottait au dessus du sol qui se refroidissait de sa chaude journée d'été... Veipper grelottait et n'avait pas fière allure.

D'humeur grincheuse et bougon, il éternua pour la troisième fois, maudissant et injuriant copieusement ce foutu territoire de l'eau au passage.
Néanmoins, le guérisseur du clan du feu ne rebroussa pas chemin. L'atmosphère était menaçante de mauvais présages, mais il n'avait pas l'intention de repartir bredouille. Cet environnement lui inspirait, malgré tout cela, plus de gêne que de peur. Il ne connaissait pas ce sentiment.

Ce n'est qu'au terme d'une marche pénible interrompue par de nombreux bruits et mouvements suspects autour de lui, qu'il finit par s'arrêter. Visiblement intéressé par une petite fleur verte luisante en forme de clochette, et qui se trouvait sur son chemin.
Il prit place assise et fronça le museau.
Cet endroit était à la fois trop calme et trop peu calme pour ne lui réserver que de bonnes surprises de ce genre.

_________________________________________________________________

Merci au staff pour cette jolie signature, et à Darka' pour ce mignon petit chibi <3:
 

Nathventis's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathventis.deviantart.com
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse Ven 25 Sep - 18:50

L'air est doux et a une douce odeur de fleurs et d'été, le soleil brille au dessus de ma tête, l'herbe est molle et chaude sous mes pattes et je marche aux côtés d'un loup aux contours flous, quasi invisibles. Ses traits sont brouillés mais je sens que sa présence est bienvenue et qu'il veille sur moi. Avec lui je me sens bien... Quand je regarde vers lui, je distingue presque son visage, suffisamment bien pour savoir que c'est quelqu'un avec qui j'ai partagé des choses merveilleuses mais pas assez bien pour déterminer qui précisément. Ses contours se font de plus en plus précis et je comprends dans un sursaut qui se trouve devant moi.

-FireStorm?! C'est toi?

Pour toute réponse, il me sourit de ce sourire qui m'a réchauffé le cœur si souvent et que je pensais ne jamais revoir. Une immense bouffée de joie me submerge et je me jette sur lui mais il recule au fur et à mesure que je le poursuis. Essoufflée et excédée je finis par hurler

-Pourquoi me fuis-tu? N'es-tu pas content de me revoir? Tu m'as tellement manqué...

Je vois ses lèvres s'agiter silencieusement pour former les mots : "Les morts n'ont pas leur place auprès des vivants mon amour..." Et en voyant sa bouche se tordre inutilement, je me rends compte que j'ai oublié le son de sa voix. Et ce fut le début de ma panique. Puis tout se passa très vite, une énorme patte surgie de l'ombre fondit sur mon beau loup qui s'écroula et c'est avec horreur que je le vis disparaître petit-à-petit. Je voulais courir vers lui mais je n'arrivais pas à avancer. Le décor disparut autour de moi, remplacé par son visage superposé à celui de Brume qui dansent autour de ma tête : "Les morts n'ont pas leur place auprès des vivants, les morts n'ont pas leur place auprès des vivants, les morts n'ont pas leur place auprès des vivants..."  


Je me réveillai en sursaut. Encore ce rêve qui vient me hanter depuis la mort de Brume, ma sœur, toujours le même qui revient nuit après nuit. La lune était encore haute dans le ciel et Yùma était endormie contre moi. Son visage était en paix, tranquille. Je m'imprégnai tendrement de cette image tellement elle est rare. J'essayai vainement de me rendormir mais à mon corps transpirant et à mon esprit en ébullition après ce rêve éreintant, je sus que c'était peine perdue. Je ne tennais pas en place et à force de me retourner je craignais de réveiller Yùma. Je me levai en poussant un soupir résigné : ce n'était pas cette nuit que je allais rattraper mes nombreuses nuits raccourcies par les cauchemars ou insomnies...

Afin de me dégourdir les pattes et de ralentir les battements affolés de mon cœur, je décidai de partir me promener. A force de sortir comme ça pour des balades nocturnes j'allais finir par vivre la nuit et dormir le jour comme les chauves-souris qui envahissaient parfois les plafonds des tanières.
Je me laissai aller là où mes pattes voulaient bien me porter, envahie par un sentiment de solitude maintenant familier renforcé par le calme de la nuit. Au gré de tours et de détours, je finis par atteindre La Prairie Etoilée, connue pour être "envahie par les esprits". Clin d'œil du destin ou choix inconscient, ce n'est pas sans un certain malaise que je m'avançai sur ces terres hostiles. Je me sentais observée de tous les coins, fixée et épiée comme si des milliers de paires d'yeux étaient fixés sur ma nuque. Un frisson me parcourut l'échine. Aurais-je peur d'une vulgaire légende, Absurde! C'est sûrement dû à la pluie persistante qui me colle le pelage à la peau. Mais oui voilà, je me suis juste laissée influencée par les histoires qu'on me racontait quand je n'étais qu'une louvette innocente et capricieuse. N'empêche que tous ces regards je ne les ai pas inventés quand-même? Et ces murmures? Et ces bruits de pas?

Ma pauvre Eclipse, tu débloques! C'est la solitude qui te monte au cerveau! Des regards sur ta nuque? Ton imagination! Et ces murmures, le vent qui hurle tout simplement! Les bruits de pas? La pluie qui martèle la terre sèche éprouvée par la canicule évidemment!
N'empêche je n'en menais pas large. Les sens aux aguets je continuais ma route, lutant par fierté à rebrousser chemin.

Une odeur de fumée s'insinua soudain dans mes narines. Je me dressai, y aurait-il un incendie? Bien sur que non, il pleuvait! Et puis l'odeur était bien trop légère. Je fronçai les sourcils : qu'est-ce qu'un loup du feu pouvait bien foutre ici à cette heure? Suivant son odorat je fini par arriver derrière un loup au pelage blanc et noir qui se fondait presque dans la nuit et qui avait l'air totalement absorbé dans la contemplation d'une fleur. Je m'arrêtai, interloquée, qui pouvait-être assez taré pour s'aventurer dans un territoire étranger si inhospitalié au beau milieu de la nuit pour admirer une fleur?! Je l'observai encore quelques secondes, certaine qu'il n'avait pas remarqué ma présence car j'avais pris soin d'avancer contre le vent. Je me décidai enfin à interrompre sa méditation :

-Tu t'es perdu? lançai-je, méprisante et digne.

_________________________________________________________________

La rancœur me ronge aussi sûrement que les regrets me hantent...



Merci Itzala pour ce magnifique cadeau :



Je te parle en : #003399

Si tu veux tout savoir sur moi Wink


http://kiarei-star.deviantart.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse Lun 26 Oct - 23:29

Quelles vertus médicinales pouvaient bien avoir ces drôles de clochettes ? Je me voyais déjà tester ça sur des cobayes atteints de souffrances bénignes pour voir ce que ça donnerait. De la fièvre ? Une légère atténuation de la douleur ? Ou encore des effets d'hallucinations auditives, peut être ?
Quoique si j'avais la foi, je testerai peut-être ça par moi-même, histoire de pimenter un peu mon quotidien et pour pas avoir les plaintes des cobayes mécontents au popotin. Fallait voir...
En tous cas, elle avait une jolie couleur, si je la cueillais, est-ce qu'elle arrêtera de luire ?
Je n'avais pas le temps de cogiter plus longtemps, parce qu'une voix féminine me tira de la contemplation de ma fascinante trouvaille.


Le loup sombre fronça de nouveau le museau en entendant cette voix s'élever de derrière lui. Il n'avait pas senti cette présence, et c'était plutôt inattendu de croiser âme qui vive dans un endroit pareil à une heure pareille. Était-ce un esprit ? Non, la voix était bien trop nette pour n'être qu'un songe. De la où elle était, la louve ne pouvait pas voir l'intrus froncer les sourcils de mécontentement.

Le ton qu'elle avait employé pour lui demander poliment ce qu'il foutait là était des plus déplaisants. Le mâle prenait note en son for intérieur de revenir beaucoup plus tard dans la nuit la prochaine fois pour être sûr de ne pas être dérangé. Oui, il avait du culot de penser comme ça alors qu'il n'était pas chez lui.
Sans se retourner il lança d'un ton cassant :

- " Pourquoi ? Tu te proposes pour me raccompagner ?"

Suite à quoi, il cueillit la plante du bout des crocs, se redressa et finit par se relever. Toujours dos à la louve, il se retourna lentement en montrant bien par sa posture qu'il n'était pas hostile mais qu'il n'était pas décidé à se laisser emmerder pour autant. Il plissa légèrement les yeux, la louve était difficilement distincte, elle se fondait pour ainsi dire dans le décor. Sans doute une habitante humide du coin.

Toujours la fleur au bout des lèvre, il parla dans sa barbe pour renchérir ses précédentes paroles.

- " Qu'est-che que tu feux ? 'Ne chuis qu'un guéricheur paumé."

Il haussa un sourcil en attente d'une réponse de son interlocutrice invisible, le fait que ses mèches lui retombaient en partie sous les yeux à cause de la pluie n'aidaient en rien sa vision déjà médiocre.
Après, si elle ne voulait pas la jouer sympa, il y avait toujours moyen de s'arranger...

[Excuses moi, ce n'est pas très long ^^' Je ferrai mieux au prochain <3 ]

_________________________________________________________________

Merci au staff pour cette jolie signature, et à Darka' pour ce mignon petit chibi <3:
 

Nathventis's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathventis.deviantart.com
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse Sam 31 Oct - 21:19

Le loup ne broncha pas en entendant ma voix, comme si il était tellement absorbé par cette plante que m'entendre parler ne lui faisait ni chaud ni froid. Je me retint de me répéter. Il m'avait certainement entendue, ce n'est pas comme si j'étais à des kilomètres de lui. Et il était hors de question que j'use ma salive pour un dérangé qui s'introduit en douce dans un territoire ennemi de nuit, surtout à un endroit aussi glauque pour admirer une fleur qui luit... Bon je vais peut-être un peu vite pour le traiter de dérangé mais il faut avouer que c'est quand-même vachement étrange comme comportement, même pour un guérisseur (enfin je suppose que c'est un guérisseur mais il n'y a qu'eux pour s'intéresser comme ça à une fleur).

- Pourquoi ? Tu te proposes pour me raccompagner ? répliqua sèchement le dos de l'inconnu.

Bon, si j'avais encore des doutes, me voilà fixée. Ce type est bien un guérisseur. Il n'y a qu'eux et les nourrices pour continuer à tourner le dos à un inconnu pas particulièrement accueillant sur un territoire étranger (à moins d'être suicidaire) et ce loup n'a pas vraiment une tête à faire des petits bisous et des gros câlins à des louveteaux.

- Mais bien sûr! Je t'offre même le petit-déjeuner et un bouquet de fleurs puisque ça à l'air de tellement te passionner, ironisais-je.

Le supposé guérisseur fini par attraper sa fleur, se releva et, lentement, se tourna enfin vers moi. Il n'avait pas l'air agressif mais pas super ouvert non plus. J'essayai de distinguer ses traits mais avec le noir et toute cette eau qui me coulait devant les yeux, je distinguais au mieux une vague silhouette, l'éclat jaune de ses yeux et, en somme, une grosse tâche floue.

- Qu'est-che que tu feux ? 'Ne chuis qu'un guéricheur paumé.

Je redressai la tête, me tenant bien droite, le menton haut. Calme et digne, si je n'avais pas l'air énervée, je ne cachais pas mon agacement et mon scepticisme. Une lueur un peu amusée dansa quelques secondes dans mon regard quand je vis la tête qu'il tirait avec sa fleur en bouche et sa mèche dégoulinante qui lui barrait le visage.

Je lâchai après quelques secondes, comme si ce loup trempé m’intriguait au plus haut point :

- Humm, là comme ça j'aimerais bien comprendre pourquoi un honnête loup aurait envie de s'aventurer en pleine nuit dans un endroit pareil et ce qu’il pourrait bien y faire… Surtout que pour aller se perdre en pleine nuit en territoire ennemi, il faut soit ne vraiment pas être doué, soit être somnambule.  

Je marquai une petite pause.

- Et puis ce n’est pas comme si c’était super accueillant par ici… fis-je en désignant le paysage qui nous entourait.

Spoiler:
 

_________________________________________________________________

La rancœur me ronge aussi sûrement que les regrets me hantent...



Merci Itzala pour ce magnifique cadeau :



Je te parle en : #003399

Si tu veux tout savoir sur moi Wink


http://kiarei-star.deviantart.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse Jeu 31 Déc - 23:07

La voix qui appartenait à la louve invisible devant moi résonna de nouveau. Je me serais presque attendu à pire, devais-je m'estimer chanceux de ne pas être tombé -à première vue- sur une guerrière dingue de combats ? Sans doute que oui. Elle n'avait pas l'air très chaleureuse ni très disposée à tolérer la présence d'un intrus en ses terres... mais elle n'avait pas l'air trop farouche non plus. Bien, mais je ne pousserais pas davantage ma chance, il fallait aussi savoir se montrer raisonnable, parfois... pffffff hahaha ! La blague ! Haha, moi raisonnable ! Ah... Qu'est ce qu'il ne fallait pas entendre. Je m'aime.

Avec une certaine ironie assez proche du sarcasme, la dame avait même proposé le petit déjeuner et un bouquet de fleur avec la formule raccompagnement vers la sortie. C'était amusant ce genre de réplique venant de la part d'une ennemie, cela montrait qu'en cet instant elle semblait plus disposée à discuter qu'à attaquer. C'était une excellente chose en soi, et puis ce genre de langage sonnait avec une certaine douceur à l'oreille du mâle ; il le parlait couramment.

- " Chans rire ?"

Il risqua un sourire à la fin de sa question. Rencontrer une louve avec une telle répartie c'était aussi peu commun qu'agréable, il n'y avait rien de tel pour changer l'issue d'une soirée s'annonçant maussade. Grâce à elle finalement, il s'amuserait peut-être un peu, quitte à devoir tout de même repartir ensuite.

Sa posture droite indiquait qu'elle n'était pas spécialement ici pour plaisanter, elle avait l'air fière, comme une louve remplissant son devoir envers son clan. C'était un sentiment que le guérisseur ne connaissait pas et ne voulait pas connaître, mais c'était à cela que ressemblait l'idée qu'il se faisait dudit sentiment. La louve avait l'air calme, même si son expression faciale était indistincte au loup du feu, le timbre de sa voix parlait pour elle, mais elle ne dissimulait pas un certain agacement. Le mâle lui accorda en lui-même que cela était sûrement justifié.

Elle reprit la parole.

- Humm, là comme ça j'aimerais bien comprendre pourquoi un honnête loup aurait envie de s'aventurer en pleine nuit dans un endroit pareil et ce qu’il pourrait bien y faire… Surtout que pour aller se perdre en pleine nuit en territoire ennemi, il faut soit ne vraiment pas être doué, soit être somnambule.

Le loup rit intérieurement, sincèrement. Elle avait raison sur toute la ligne. Mais que pouvait-il lui répondre ? En soi il n'avait rien à faire ici, c'était bel et bien vrai, et ses motifs ne sembleraient sans doute pas valables à la louve. Il n'avait rien pour se justifier. Elle ajouta après une courte pause que ce n'était pas non plus l'endroit le plus accueillant du territoire, et encore une fois, elle avait raison.

Veipper releva légèrement la tête pour essayer de percevoir un peu mieux le paysage ; les arbres, l'herbe, les plantes environnantes, la pluie, la nuit... Enfin, les ombres de tout cela, puisqu'il ne voyait pas grand chose de derrière sa tignasse trempée. Il opta pour une réponse simple avec une pointe d'humour. Après tout ce genre de situation, mieux valait en rire... du moins, c'est de cette façon qu'il voyait les choses, avec un peu de chances, son interlocutrice le verrait peut-être également de cet œil ?

Il replaça tant bien que mal la fleur dans sa gueule afin de pouvoir parler plus convenablement.

- "Qui a dit que j'étais honnête ? "On" dit toujours de la nuit que la solitude y est maîtresse. Ben "On" m'a menti. Il ponctua sa phrase d'un sourire. Je me suis perdu en cherchant des fleurs bien précises, mais je pourrais vous retourner la question très chère. Bien que vous soyez chez vous et moi non, c'est vrai que ce coin n'est franchement pas accueillant. Pas pour une dame à une heure aussi tardive, en tous cas.

C'était culotté de sa part de faire preuve de machisme en pareille circonstance, mais après tout ce n'étaient que des mots. Mentir ne servait de rien, alors autant jouer franc-jeu avec elle. Naturellement, si elle voulait le chasser, il n'opposerait pas de résistance. Bien que jeune, il estimait avoir passé l'âge de se prendre la tête avec des querelles inutiles.


[HRP : Désolée, j'ai peur que ce ne soit pas terrible en terme de "matière" mais j'espère que ça ira <3
Excuses moi pour le temps de réponse >.< ]

_________________________________________________________________

Merci au staff pour cette jolie signature, et à Darka' pour ce mignon petit chibi <3:
 

Nathventis's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathventis.deviantart.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse

Revenir en haut Aller en bas
 

Et les pas des guerriers défunts resonnaient dans la prairie... - PV Eclipse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche Tuto pour peindre Les guerriers du Rohan
» [Vente]Warhammer Battle - Guerriers du Chaos (de tout)
» [Formation] Entrainement des guerriers
» Aide pour les Guerriers de Minas Tirith
» Bandes guerriers fantomes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Element :: 
Territoires de l’eau
 :: La Prairie Etoilée
-