♪ Le forum se pare de ses couleurs d'été dans un nouveau design. Graphisme de Moon et codage de Litchi.

♪ Okana a retrouvé Molmyra et ça s'annonce plutôt lugubre...

♪ Des petits nouveaux en vue. N'oubliez pas de leur souhaiter la bienvenue :)


Venez sur les terres d'Estryä, mêlez-vous aux tribus et participez à une guerre épique contre les éléments!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
21/400  (21/400)
Points de vie:
165/200  (165/200)
MessageSujet: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Dim 18 Oct - 18:35

-"Enfin !! Nanou, nanou ! c'est quand qu'on part ? Aller dépêches toi!"
Mes petites pattes gambadait autour d'elle. Mes oreilles partais en frasques d'eau et mes rires, ma voix si enfantine criais la joie de vivre. Je sautais et gesticulais à en faire désespérer ma nanou.
Ma nanou, c'était comme ma mère, sauf qu'elle, elle s’occupait de moi ! Bien sur tous mon agitement la fatiguait je le voyais, mais imaginez-vous, enfin j'allais sortir de mon territoire avec elle et pas de quelque mètre non, j'allais avec elle faire une balade sur L'Ile !

La louve au couleur rosé commença à avancé vers la fin du territoire et je le suivis plus calmement, beaucoup plus sage. J’essayais d'être à l’affût de tous quand on dépassa la frontière. Les chemins pris était plus où moins charnus et difficile. Je marchais avec bravoure au coter de la nourrice. D'un coup après une longue promenade un lieu si beau, pleins de couleur s'ouvrit à moi. Un lieu que vous ne pouvez pas imaginer, non ce lieux était si magnifique si luxurieuse. Un jappement sortit de ma gueuler blanchâtre et Nanou me regardais avec un semblais de sourire au lèvre et me dit que je pouvais aller m'amuser près de l'eau si je lui promettais de faire très attention. Je lui promis.

J'allais à quelque mètre près de l'eau et m'amusais avec les vagues puis je courais vers la foret et essayais d'attraper un groupe de papillon que jamais j'avais vus. Ma "maman" me sourit et couillais quelque plantes puis elle s'enfonça juste légèrement dans la foret, elle pouvait bien sur toujours me voire.

Je m'amusais bien puis fatiguée je me calmais un peu jusqu’au moment où une ombre me fit sursauter et me mit en mode espionne !

_________________________________________________________________
Louvette de l'eau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Jeu 19 Nov - 18:51


  • Le soleil était déjà levé depuis un moment quand je me décidai à prendre la route. Il y avait un moment que je n'avais plus fait de promenade en pleine journée. Jusque là, j'avais toujours favorisé le matin ou le soir, à cause de la chaleur. Mais les températures diminuaient à vue de nez et mes poils commençaient à s'épaissir. Il était temps !

    J'avais eu pour mission la "découverte" de l'Ile apparue depuis peu. Je soupçonne notre alpha d'avoir donné une mission à peu près similaire à tous les espions, histoire de les divertir plus que pour les rendre réellement utiles... Mais, après tout, je n'avais rien d'autre à faire, et mes congénères étaient très certainement dans le même cas que moi. Une balade sur l'Ile qu'on disait "de Lyra" m'intéressait. Je n'avais encore jamais mis une patte sur cette terre nouvelle... J'avais cependant entendu un ou deux loups parler d'un fantôme, d'un esprit ou on ne sait trop quoi qui rôde sur cette île. Il s'agirait, selon eux, de Lyra. Je me demande qui a donné ce nom à un courant d'air que seuls quelques uns ont senti... Enfin, je le saurai peut-être u jour...
    Peut-être.

    Je pris mon envol d'un coup d'ailes souple. N'ayant pas subi d'intempéries au cours de la dernière saison, mes plumes étaient parfaitement lisses et soyeuses, un plaisir pour le vol ! Je fendais l'air sans résistance, je planais entre les nuages, je flottais dans ce ciel d'un bleu pâle annonçant le froid qui viendrait bientôt. Après être passée par-dessus plusieurs territoires, j'aperçus une tâche de verdure au milieu de l'immensité de la mer.
    Ce devait être l'île...

    Je fis un petit plongeon dans les airs et piquai jusqu'à une bande de sable fin et presque blanc. Le contact de cette plage sous mes coussinets me fit un drôle d'effet. Je m'attendais à quelque chose de plus granuleux, de moins lisse, moins fin... La surprise passée, je commençai mon exploration.

    Histoire de me sentir un minimum utile, je décidai de me rapprocher du cœur de l'île, qui m'offrirait certainement de nouvelles choses à raconter à la meute. Il y avait peut-être des plantes inconnues, aux vertus médicinales révolutionnaires... Ou bien de nouvelles espèces animales, qui sait ? Il y avait peut-être là de nouvelles proies cachées sous les feuilles des arbres ou sous les épines des buissons ! Il fallait que je découvre ce que cette île protégeait des yeux du monde ! Je me mis donc à marcher lentement sur la bande de sable en direction de la forêt qui se dressait non loin. Mais je m'arrêtai après avoir fait quelques pas.

  • "Mais, si je laisse des traces, n'importe qui pourrait me suivre et découvrir quelque chose avant moi..."

    Je fronçai les sourcils, balayai mon passage d'un bref mouvement de queue et ouvris mes ailes pour me remettre à voler. Je fis un aller-retour le long de la plage afin de disperser mon odeur. Dans le fond, je savais très bien que cette île ne m'appartenais pas, et que je n'étais pas la première à m'y aventurer. Mais mon instinct d'espionne m'incitait à être la plus discrète possible. Je me dirigeai à nouveau vers les arbres et survolai un peu la végétation avant de m'y enfoncer avec précautions. Par cette saison d'automne, les feuilles des arbres, bien que revêtues de leur tenue rouge ou orange, semblaient ne pas se décider à tomber au sol. Aussi, l'épaisse nappe naturelle qu'elles formaient constituaient un toit végétal presque impénétrable. Me frayer un passage fut une tâche ardue...

    Arrivée sous le couvert des arbres, je me posai et secouai mes ailes pour en faire tomber les feuilles envahissantes qui avaient préféré se coller à moi plutôt que de rester auprès de leurs semblables. Elles me grattaient atrocement le plumage !

  • "Par Stalker ! Ces plantes en ont-elles après moi ?"

    Je finis par me débarrasser de ma dernière assaillante et je me mis en route vers l'inconnu. Je ne fis pas plus de trois longueurs de loup quand je sentis une odeur familière parmi tous ces nouveaux effluves. Un loup de l'Eau ! Je me tapis d'instinct sous une branche basse dont les feuilles me dissimulaient à moitié. Voilà que cette végétation devenait une alliée...
    J'attendis.

    Je vis alors une louve, ou plutôt une louvette. Elle semblait inoffensive, comme tout loup de bas âge, et un peu tête en l'air. Comme pour confirmer ce dernier point, voilà qu'elle sautillait derrière un papillon aux couleurs pimpantes... Je sortis de ma cachette en faisant tressaillir les feuilles au-dessus de ma tête. La petite m'entendis et se mit à l'abri derrière des plantes. Je m'approchai doucement, reniflant les alentours pour m'assurer qu'aucune mauvaise surprise n'allait me tomber dessus.

  • "Bonjour. Je m'appelle Molmyra. Je suis gentille, ne te cache pas. De toute façon, je n'ai aucune raison de défendre ce territoire, il n'est à personne..."



HS:
 

_________________________________________________________________

Memories are dangerous.


Veux-tu me connaître ?
Spoiler:
 




©Plaguedog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofsenewa.forumgratuit.be
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
21/400  (21/400)
Points de vie:
165/200  (165/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Dim 29 Nov - 20:00

l'ombre s'approcha, ton regard bleu-vert se pose sur cette tache qui se dessine, qui se détaille. Tu penche la tête sur le coter. Tu te demande bien qui ça peux être, cette louve aux ailles d'un ange noirâtre. tu es debout devant cette louve, tu hésites à partir rejoindre ta nourrice ou à rester avec cette louve qui sent le clans du feu. Un grand ennemie au clan des voix des eaux ? Là y était la question, cette louve est telle notre ennemie, une amie, ou juste neutre à notre clans. Toute ses question reste au fond de toi et tu t'en soucie peu,k car tu n'es qu'une petite louvette.

"Bonjour. Je m'appelle Molmyra. Je suis gentille, ne te cache pas. De toute façon, je n'ai aucune raison de défendre ce territoire, il n'est à personne..."

Tu la fixe et essaye de deviner si elle ment, puis tu oublis et souris.

"Salut, moi c'est Phoebe ! Dis... T'arrives à volée avec t'es trucs noirs ? "

Tu scrutes son pelage qui peux à peux se termine par des plumes, tu essayes de l'imaginer entre vent et tempête, rasant l'eau des lac de ton territoire. Tu t'imagines à ton tours volant parmi les oiseaux, espionnant les conversations, rasée les montagne des airs... Tu rêves et sa se vois sur ton visage béa. Tu ne te soucis déjà plus de ta nourrice qui doit être occuper, tu es complètement partis dans t'es rêves et serait prête à beaucoup pour voler et rasée le sol des voix des eaux.

"Sa dois être trop bien , hein dis, c'est cool ? De voler, c'est cool ? Raser les lacs et sentir l'eau vibrer ! c'est cool ? !"


Tu jappes de contentement, tu es complètement amusée par cette louve, la peur n’existe pas en toi et seul le moment semble rester en toi et une fois de plus tu te mefis pas de inconnus.

_________________________________________________________________
Louvette de l'eau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Sam 5 Déc - 17:20


  • Après avoir fait une moue un peu dubitative, la louvette sourit largement. Elle avait l'air assez inconsciente, mais ça me réjouissait d'un certain côté. Elle ne se méfierait pas de moi sans raison au moins...

  • "Salut, moi c'est Phoebe ! Dis... T'arrives à voler avec tes trucs noirs ?"

    Je jetai un regard à mes ailes encore déployées. Je les agitai légèrement, comme pour me rendre réellement compte de leur présence. Je me retournai vers Phoebe pour lui répondre, mais elle ne m'en laissa pas le temps.

  • "Ça doit être trop bien, hein dis, c'est cool ? De voler, c'est cool ? Raser les lacs et sentir l'eau vibrer ! C'est cool ? !"

    Son excitation me fit rire. Elle semblait me connaître depuis des lunes et des lunes ! Je repensai à toutes les fois où j'avais espionné les autres clans, du haut des nuages. A toutes ces fois où j'avais pu m'évader, penser à autre chose qu'à mes tracas quotidiens, voltiger sans me soucier de tout ce qui pouvait m'arriver là en bas, sur le sol. Je me mis à penser à ce que devais ressentir tous ces loups sans ailes. Les pauvres ! Quel ennui ce devait être ! Ne pas savoir ce que c'est que de sentir le vent frais de l'altitude, l'odeur des nuages,... Dire que, quand il pleut, ces loups sont obligés de rester au sol pour subir l'averse... J'eus une brève pensée pour Okana, la soeur de Soar. Soar et moi avons des ailes, et nous avions tout loisir de faire ce que nous voulions quand nous vivions encore loin d'ici. Okana restait au sol avec Analy, jusqu'à sa mort...

    Je revins vers Phoebe qui s'était assise avec son regard toujours impressionné. J'attendis qu'elle fasse un peu plus attention à ce que j'allais dire avant de prendre la parole.

  • "Oui, c'est plutôt cool. Et puis, avec des ailes, on va où on veut ! Une montagne ? On passe au-dessus. Des arbres ? On s'en fiche. Un lac ? On le survole. Le seul problème, c'est parfois l'atterrissage..."

    Phoebe avait de grands yeux fascinés. Je la regardai en silence pendant un court moment avant de me pencher vers elle.

  • "Dis, si tu veux, tu n'as qu'à t'accrocher à mon dos. Je te montrerai ce que c'est, de raser les lacs."


_________________________________________________________________

Memories are dangerous.


Veux-tu me connaître ?
Spoiler:
 




©Plaguedog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofsenewa.forumgratuit.be
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
21/400  (21/400)
Points de vie:
165/200  (165/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Mer 9 Déc - 22:27

Ses paroles te faisais rêver. Le ciel semblait t'appeler. Tu trépignais sur place. Ses paroles t'avais toute émoustiller. Le rêve de voler et toucher les nuage à la porter de ta patte. Un petit conflit s'ouvrit en toi. Un petit conflit qui te suivras bien après ton aventure. Tu te demande si cela est juste ? parti ainsi sans autre avis que t'es envies fous. Défier les règles, de plus en plus tentant. Tu grandissais et tu obéissais de pus en plus à t'es envies qu'a la raison de la loyauté, de la gentillesse et de la raisons qu'on te donnait.

Ta raison était révolus tu enfreindrais les règles pour la première fois de ta vie, tu allais défier ce que ta nourrice t'avais intimer. Tu allais voler. Ton regards pétillais, il se déplaçais à une vitesse folle et un sourire se dessinais sur ta figure. Tu jappas et montas sur le dos de l'inconnus en chuchotant.

"Allons y, Madame !"

Tu regarda au dernière moment ta nourrice partir plus loin dans la végétation, et tu hausses légèrement les épaules. Je décollage allait bientôt te faire frémir. Tu essayes de bien te caler, l'adrénaline hurlait dans tes veines.Tu chuchotais quelques mots sans trop d'importance pour te rassurer de ton choix de voler et pour te rassurer que bientôt le sol serras bien loin de t'es petite pattes blanchâtre. T'es yeux se fermaient, et tu essayais de contrôler cette nouvelles sensation qui te brûlait le corps.
Spoiler:
 

_________________________________________________________________
Louvette de l'eau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Dim 13 Déc - 17:15


  • La louvette ne se fit pas prier. Ni une, ni deux, elle fut sur mon dos. Elle cala ses pattes du mieux qu'elle put entre mes ailes et se cramponna.

  • "Allons-y, Madame !"

    Je souris en jetant un coup d'oeil vers mon dos. Je regardai au-dessus de ma tête. Les arbres étaient un peu plus dénudés là où j'avais atterri, mais ils restaient fort feuillus pour un décollage. Je m'adressai à Phoebe.

  • "Il y a trop de feuilles pour que je prenne mon envol ici. Reste sur mon dos, j'ai vu une clairière pas trop loin, je vais partir de là-bas.

    Je me mis à marcher vers la clairière que j'avais aperçue. En chemin, je me demandai pourquoi je n'avais pas eu l'idée d'y atterrir au lieu de me jeter dans les branchages. Quelle tête en l'air ! J'arrivai à destination et déployai mes ailes.

  • "Voilà, Phoebe. On va pouvoir décoller. Accroche-toi bien. Si tu sens que tu tombes, tapote-moi l'épaule. Je m'arrêterai si il faut..."

    Me doutant qu'elle avait hâte d'être dans le ciel, je n'attendis pas plus longtemps. Je donnai un grand coup d'ailes pour nous propulser en l'air. En moins de deux, nous étions au-dessus de la forêt. Je me mis à planer un peu au-dessus des cimes, je me rapprochais des feuillages de temps à autres, m'éloignais pour rejoindre la mer à d'autres moments. D'en haut, la bande de sable paraissait blanche, presque inexistante. On aurait dit que les vagues laissaient leur écume sur place avant de repartir et que c'était cette écume qui constituait cette traînée pâle le long de l'île. La mer semblait calme et je me décidai à en approcher. Je tournai brusquement et piquai jusqu'à la surface bleue. Je me remis à planer juste au-dessus des vagues qui n'étaient pas trop grandes. Je me penchai et fis traîner quelques unes de mes plumes dans l'eau pour éclabousser Phoebe. je l'entendis rire.

    Puisque les vagues n'étaient pas trop violente, elles ne faisaient pas tant de bruit que d'habitude. Je tournai légèrement la tête et regardai Phoebe qui essuyait son museau d'une patte en riant.

  • "Dis-moi, où est-ce que tu veux aller maintenant ?"


_________________________________________________________________

Memories are dangerous.


Veux-tu me connaître ?
Spoiler:
 




©Plaguedog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofsenewa.forumgratuit.be
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
21/400  (21/400)
Points de vie:
165/200  (165/200)
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho] Dim 20 Déc - 15:23

Tu n'écoutas pas la moindre de ses paroles, tu aurais peux être dus aussi ouvrir au moins un yeux pendant que la louve marchait vers une petite plaine. Tu restais agripper sur son dos un petit sourire idiot sur t'es la bouille blanche et bleue.  D'un seule coup enfin le fameux moment arriva. T'es poiles s'hérissere, tu ouvris t'es yeux en grand et tu hurlas de joie comme une folle.
Tu n'arrives pas à tous accumuler dans ta tête. Le vents, la joie et le paysage ...
Ce paysage qui qui tu faisait rêver, des l'eau à perte de vus et puis cette grande forêt qui te paraissais magique telle est était magnifique. Tu te redresses légèrement puis tu sent ton corps tomber avec la louve et tu te retrouves frôler les vagues. De l'eau viens t'éclaboussé et puis tu rigoles sans arrêt. Tu regardes ce paysage si magnifique avec le soleil à loin de ce monde qui part pour laisser la nuit arrivée tous doucement. Tu te demande si d'autres loups habitais les eaux de ce monde.
Tu adores cette sensation,  ce vent dans tes oreilles, ce frissons constant ..
La voix de la louve viens te faire descendre de ta rêverie merveilleuse.

"Dis-moi, où est-ce que tu veux aller maintenant

Tu regardes partout, où voudrais tu aller, quel paysage voudrais tu voire. Pour une fois onte laissais le choix. Au fond de toi tu accomplis un grand reves.

"Je veux voire les nuages las bas !"

Tu regardes plus loin ces nuages qui on l air bien dangereux mais tu ignores le danger tu es si jeunes
Ces nuages etaient vraiment sombtueux entre une bauté noire et d or et un dangers violent où les vents etait presque anarchiques



_________________________________________________________________
Louvette de l'eau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho]

Revenir en haut Aller en bas
 

Nan, c'est pas ma fautes, c'est le papillon ![mo et pho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Dico des fautes de frappe débile~
» Ne faites plus de fautes bêtes !
» Assumer ses fautes (with Sid)
» La chasse aux fautes d'orthographe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Element :: L'île de Lyra :: La Bande Sablée-