♪ Le forum se pare de ses couleurs d'été dans un nouveau design. Graphisme de Moon et codage de Litchi.

♪ Okana a retrouvé Molmyra et ça s'annonce plutôt lugubre...

♪ Des petits nouveaux en vue. N'oubliez pas de leur souhaiter la bienvenue :)


Venez sur les terres d'Estryä, mêlez-vous aux tribus et participez à une guerre épique contre les éléments!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les méchants aiment les endroits sombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Les méchants aiment les endroits sombres Dim 8 Nov - 19:57

Tout était d’une obscurité profonde en ces lieux. Le ciel, la terre, la pierre des tombes, l’herbe et les arbres. Il n’y avait qu’une seule chose qui osait encore ne pas se confondre avec le paysage lugubre. Du sombre de la nuit ressortait toujours le regard bleu clair d’Okana. Il n’y avait rien d’autre comme couleur, à part la multitude de teintes grises et la blancheur âpre de la lune. Le Feu Follet, car c’était ainsi qu’on nommait si gentiment Okana, était allongée sur une large pierre tombale. Les poils de ses fines pattes mouchetées de noir étaient gonflés par le froid glacial de la roche. Elle étouffa un bâillement, avant de jeter un coup d’œil circulaire aux alentours.

-Bouh, cet endroit est d’un ennui ! S’exclama-t-elle.

-Tu as raison, on s’emmerde bien là. T’as rien à proposer ?
Répondit immédiatement l’étonnant reflet de sa propre voix dans son esprit.

Depuis déjà plusieurs mois, elle avait pour compagnon son esprit détraqué par la folie. Il n’y avait personne dans le Cimetière, juste elle et la petite voix dans sa tête. Au début étonné par les réponses qu’on lui rendait, elle avait fini par s’habituer à cette seconde partie d’elle-même. Elle n’avait pas de nom, simplement parce qu’Okana espérait ne pas devoir vivre avec son trouble mental encore longtemps. Elle aimait bien avoir un peu de compagnie, mais elle avait aussi cette impression dérangeante d’être sans cesse sondée de l’intérieur. Comment expliquer cela plus simplement ? Elle sentait que ses sentiments profonds étaient lus et analysés par cette deuxième chose à l’intérieur de sa tête. Elle ne pouvait plus se mentir à elle-même avec autant de facilité que par le passé. Se dire qu’elle n’aimait personne, elle ne pouvait plus le faire. Se dire qu’elle voulait être seule tout le temps, elle ne le pouvait pas non plus. Parce que l’Autre savait que c’était faux.

-Si seulement je savais…

-Tu penses encore à cet imbécile, c’est pour ça que tu ne fais plus rien depuis des jours.
Oublies-le donc, c’est une folie.


-De quoi tu causes encore ?

-Arrêtes de faire l’innocente, tu vois très bien de qui je parle.


-Ouais c’est bon, tais-toi un peu. T’es vraiment chiante. Cracha Okana avec dédain.

La voix dans sa tête s’évapora, laissant place au silence lourd qui régnait dans le cimetière. Elle soupira en se levant et en s’étirant de tout son long. Décidément, il fallait qu’elle se change les idées. Elle trottinait avec légèreté à travers le sol poussiéreux ou les débris d’ossements salis par le temps. Elle promenait des yeux curieux sur les écritures marquées dans la pierre des tombes. Et en même temps, elle se demandait qui pouvait bien être enterré ici. Elle fut soudain frappée par un détail –un détail assez conséquent- qui jusque-là lui avait échappé. Qui avait bien pu tailler et graver toute ses tombes ? A part parmi les membres du Clan de la Terre, il y avait certainement peu de loups sachant manier la pierre. Et de ceux-là, il y en avait sûrement encore moins qui avaient le pouvoir de la façonner. Il n’y en avait d’ailleurs sûrement aucun. Et puis, ces pierres étaient bien trop usées pour avoir été façonnées dans les années précédentes.

Okana posa son postérieur juste devant une tombe. Elle tenta de décrypter les signes inscrits sur la pierre, sans résultat. Les loups ordinaires n’écrivaient pas, les loups ordinaires ne lisaient pas non plus. Ils n’avaient rien pour écrire, et pour que lire ai le moindre intérêt, et bien il faudrait au moins qu’il existe des choses à lire. Seulement, Okana n’avait jamais vu que les tombes porter du texte sur leur façade. Un tas de questions déferlait dans sa tête. Un sourire étrange pourfendit ses babines noires. Elle voulait de l’occupation ? Il lui faudrait des mois, des années, des siècles pour répondre à toutes les questions qu’elle se posait. Elle rejeta sa mèche blanche en arrière d’un geste léger, le regard toujours collé sur la tombe. Elle était si absorbée par son nouveau passe-temps qu’elle ne sentit même pas la présence d’un invité surprise.

_________________________________________________________________



Mes cadeaux et autres ♥:
 


Okana louveteau (c) Lerynn
Okana Ado (c) Mitsuba shinsen
Okana Adulte (c) Lisha & Moon <3 Team Merwyn powa
http://team-merwyn.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Dim 15 Nov - 14:38

I hope you die in a fire.
Kasai x Okana

Alors que le crépuscule baignait la terre de rouges et d'oranges, tu volais dans le ciel tel un vautour dessinant des cercles au dessus du cimetière comme lui au dessus de sa proie. Tu descendit finalement sur terre, tu te faufilais entre les tombes avec une démarche fantomatique. Ce cimetière t'avait manqué, tu t'étalais avec nonchalance sur l'une des tombes de marbres. Ta fourrure rousse se couvrait de poussière. Au bout d'une poignée de minutes tu te redressais, t'ébrouant pour te débarrasser des résidus présents dans ta fourrure rousse. Tes grandes ailes azur déployée tu te soulevais de terre assez pour ne pas avoir à marcher. Aussi silencieuse qu'une chouette tu survolais le sol du cimetière n’émettant aucun bruit. Tu te posais doucement auprès d'une scène intéressante. Une louve discutait toute seule, répondant à une quelconque voix, te retenant de rire tu continuais de l'écouter.

Tu la suivis comme son ombre, avec le silence paisible habituel, l'art de l'assassinat, l'art de suivre quelqu'un sans être remarquée. Manifestement, cette louve était complètement dérangée. Elle avait posé son cul sur le sol et tu avais fait de même sans un bruit, tu percevais que le vent se heurtait à une énième tombe, la petite chose était certainement en train de se perdre dans sa petite tête dénuée de jugement, ou bien la tombe lui semblait foutrement intéressante. Tu n'en puis plus et ton rire rauque éclata soudainement à ses côtés. Tu sortis de l'ombre et bondis sur la tombe avec justesse, te laissant glisser sur la pierre froide, ta voix se fit glaciale :

« Alors comme ça les enfants ont le droit de se promener dans le cimetière la nuit ? »

Tu éclatais de rire en te redressant en t'ébrouant, ta grande envergure azurée te donnant un air imposant, tu posais ton postérieur sur la pierre de marbre froide. Penchant ta tête avec un sourire carnassier, tu allais enfin pouvoir maltraiter quelques peu quelqu'un.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________________________________________________________

Merci à Tsutsu pour l'image de ma Kassou ci-dessus ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Mer 18 Nov - 15:39

Okana ne sursauta pas, mais son sourire intéressé retomba immédiatement lorsque qu’une louve rousse se posa sur la tombe qu’elle était en train d’examiner. Elle avait de grande ailes azurées, contrastant avec le sombre du Cimetière. Ses yeux étaient couverts par d’étranges bandages, ainsi que ses pattes. La louve éclata de rire, ce qui fit relever les yeux clairs d’Okana vers l’inconnue. La jeune assassin avait bonne mémoire, et tout en elle lui criait qu’elle connaissait la louve qui se trouvait en face d’elle. Ses dents s’entrechoquaient de frustration car aucun nom ne lui revenait. Peut-être avait-elle rêvé ?

« Alors comme ça les enfants ont le droit de se promener dans le cimetière la nuit ? »


Il était vrai qu’Okana n’était guère très grande. Que ce soit au point de vue taille ou âge. Elle avait été bannie assez jeune, durant son adolescence. Actuellement, elle se situait à cheval entre deux âges, et sa petite taille n’arrangeait en rien son image. La louve rousse lui offrit son plus beau sourire carnassier, auquel répondit par un roulement des yeux. Elle soupira bruyamment, les oreilles en arrière.

-Les vieilles sortent encore après la tombée de la nuit ? Mmmh ? ♪


Elle lança un regard moqueur à la louve. Au moins, cette rencontre s’annonçait amusante. La jeune louve resta assise, faisant frétiller sa queue tricolore. Elle prenait à peine gare à la louve rousse, et baillait sans cesse. Elle promena son regard sur les bandages, intriguée.

-Tu as une drôle de tête… C’est de la décoration morbide ou c’est pour cacher ta sale gueule ?

Demanda-t-elle en désignant ses yeux bandés avec son museau.

Elle n’avait jusque-là pas jugé nécessaire de se présenter. Elle espérait pouvoir tenir une joute orale avec la louve, étant donné qu’elle s’ennuyait. Quoi de mieux que de se divertir un peu ?

_________________________________________________________________



Mes cadeaux et autres ♥:
 


Okana louveteau (c) Lerynn
Okana Ado (c) Mitsuba shinsen
Okana Adulte (c) Lisha & Moon <3 Team Merwyn powa
http://team-merwyn.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Mer 18 Nov - 17:13

I hope you die in a fire.
Kasai x Okana

La gamine ne savait certainement pas qui elle avait en face d'elle. Tu continuais de sourire, elle est gonflée, c'est intéressant. Tu ris un peu plus, nullement outrée ou déstabilisée par l'enfant, tu crachas, railleuse :

« Tu as la langue bien pendue. Gamine. Certaines personnes se feraient un plaisir de la couper. »

Tu éclatais de rire en te déplaçant avec une démarche voluptueuse, tes griffes n’émettant aucun son au contact du marbre, tu disparu dans la nuit et réapparu juste à côté d'elle. Tes déplacements aériens ne produisaient strictement aucun bruit, forte de ton expérience, tu approchas ta gueule près de son oreille et la fit claquer, tu pris une voix un peu plus langoureuse, lui jetant faussement des fleurs avant de devenir plus brute :

« Feu... Follet... C'est cela ? Ah, ha, ah. Si tu es un feu follet, je suis l'ombre de la nuit. Je suis la tueuse, ton destin lorsque tu fais les mauvais choix. »

C'était la plus grande blague que tu avais jamais entendue. Forte de ta position d'assassin expérimentée tu la bousculais doucement. Les enfants sont si drôles. Tu te souviens avec nostalgie d'un louveteau qui t'avait suivit pendant un hiver lors de ton pèlerinage * Quand je serais grand ! Je serais assassin, comme toi. * Il est mort suite à l'attaque d'un puma, tu ne l'avais pas sauvé à temps, son sourire d'ange restait dans ton cœur. Ike était courageux pour un enfant perdu, il plaçait tout ses espoirs dans la rouquine et était mort bêtement. Tu posas ton postérieur sur le sol, voir sans ses yeux était un jeu d'enfant à présent. Tu regardais la petite assassin sans la voir, puisque c'est la fameuse personne qui t'avait remplacée. Bien que bien vite, tu aies entendu sur des petites gueules effrayée * Elle est revenue. L'oiseau de la mort n'est pas décédée. Elle est revenue nous tuer en silence ! * Ah le vieux loup n'avait pas tout à fait raison, mais pas non plus tout à fait tord. Evidemment, ils ne le croient pas. L'oiseau de la mort, ce surnom te plaisait beaucoup. Néanmoins tu préférais faire l'impasse sur ces sottises d'enfant.

« L'odeur du sang dans ton pelage, prouves que tu es inexpérimentée. »

L'odeur de la peur te manquait un peu, ah il est impossible de berner une aveugle. Les odeurs dans l'air définissent les émotions, l'ennuie de l'enfant était normal, si elle avait l'habitude d'avoir quelque chose de plus menaçant qu'elle à ses côtés, ce n'est point un problème. Tu savais néanmoins que tu n'étais pas une masse de muscles. Tu es intelligente et une assassin expérimentée, voilà le danger qui était paisiblement posé près de la gamine. Voilà le danger auquel le Feu Follet était confrontée. Voilà le danger que cette gosse ne devraient point provoquer. Elle serait bien désavantagée de se confronter à une louve dont les mécaniques sont aussi rôdées que les tiennes, tu la fixes, si on peut appeler ça fixer étant donné que tu es aveugle et tu murmures en souriant :

« A ta place, je tiendrais ma langue, tu ne sais pas qui tu as en face de toi. Il pourrait être dangereux de provoquer certaines personnes. Disons que tu as de la chance de pas m'avoir croisée quelques printemps plus tôt. »

Déjà blasée par cette joute verbale tu replias tes ailes sur tes flancs. Lui adressant un sourire léger, sans être le moins du monde intimidée par la jeunette.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________________________________________________________

Merci à Tsutsu pour l'image de ma Kassou ci-dessus ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Ven 20 Nov - 20:35

Okana trouvait généralement les autres d’un ennui profond. Elle n’avait d’ailleurs aucune sympathie pour les suiveurs, les soumis ou ceux qui ne savent pas avoir un avis concret. Elle détestait les petites courbettes, les faux sourires, les loups qui se créait une belle image d’eux même. Elle les trouvait pitoyables au plus haut point. La louve rousse au contraire, lui plaisait. Elle avait une bonne répartie, et c’était ce genre de conversation sans complexe que la jeune louve aimait. D’ailleurs, elle prit son insulte avec un sourire, et continua de lui parler avec une voix railleuse, tout en ignorant volontairement sa question. Les gens voulaient lui couper plus que la langue, ils voulaient surtout lui couper la tête. Elle suivit du regard les mouvements voluptueux de la louve ailée, la perdit de vue un instant, puis la retrouva à ses côtés, la gueule toute proche de son oreille rabattue. Elle fit l’effort de la relever pour mieux entendre ce qu’on lui disait, avec un léger rictus sur ses babines noires.

« Feu... Follet... C'est cela ? Ah, ha, ah. Si tu es un feu follet, je suis l'ombre de la nuit. Je suis la tueuse, ton destin lorsque tu fais les mauvais choix. »

Elle ne s’était pas autoproclamée le Feu Follet, mais elle aimait ce surnom et c’était la seule chose qu’elle avait accepté de porter. Après tout, les assassins n’avaient-ils pas tous un petit surnom « affectueux » ? Cette étrange façon de parler et de toiser confirma le pressentiment qu’Okana avait depuis l’arrivée de la rouquine. Rien que son odeur, perdue entre celle des bois et des ruisseaux, lui avait fait comprendre qu’elle n’avait pas en face d’elle une louve ordinaire. Lentement et dans un long silence, ses lèvres s’étirèrent, dévoilant ses étranges dents qui semblaient miroiter un reflet d’argent. Elle adorait rencontrer des personnes comme elle.

« L'odeur du sang dans ton pelage, prouves que tu es inexpérimentée. »


Elle pencha légèrement la tête, comme intriguée. Elle voulut lui répondre, mais vu à sa face qu’elle n’avait pas terminé. Elle n’avait aucune envie de se faire sermonner, encore moins de se faire dénigrer, et pourtant elle referma sa bouche calmement.

« A ta place, je tiendrais ma langue, tu ne sais pas qui tu as en face de toi. Il pourrait être dangereux de provoquer certaines personnes. Disons que tu as de la chance de pas m'avoir croisée quelques printemps plus tôt. »


Okana roula des yeux, son sourire était légèrement retombé laissant néanmoins ses dents à vue.

-Les assassins n’ont point de maître, ni même de lois. Il arrive que les « débutants » comme moi fassent des erreurs. ♪  Mais non voyons… Disons juste qu’elle me colle à la peau, cette odeur dégueulasse. Le métal et le sang s’aiment beaucoup, si bien qu’il est difficile de les séparer.

Ses griffes prirent soudain une teinte brillante, et l’odeur de sang se fit plus forte. Elle observa un instant sa patte, le museau retroussé, avant de faire redevenir ses griffes normales.

-Je n’ai pas plus peur de toi que toi tu as peur de moi. Ce n’est pas la peine de jouer à ce genre de jeu, je pense que nous sommes d’accord sur le fait que les assassins n’ont pas peur les uns des autres.
Dit-elle sur un ton chantant.

Elle posa un regard sur la tombe dont elle aurait tant aimé découvrir les secrets, puis ramena ses prunelles bleues sur la louve ailée.

-Okana, Feu Follet, bannie du Clan de Feu. Ta silhouette m’est familière, mais je ne parviens pas à remettre un nom sur ton visage.  

_________________________________________________________________



Mes cadeaux et autres ♥:
 


Okana louveteau (c) Lerynn
Okana Ado (c) Mitsuba shinsen
Okana Adulte (c) Lisha & Moon <3 Team Merwyn powa
http://team-merwyn.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Mer 25 Nov - 17:05

I hope you die in a fire.
Kasai x Okana

La gosse n'était pas effrayée, bien sûr, un assassin qui a peur est un assassin faible. L'enfant avait le pouvoir de rendre son corps métallique, du moins ses petites griffes avait émis un petit cliquetis métallique. Tu lâchas un petit rire, tentée de lui proposer la crotte de renard, la plus radicale, mais question odeur, on ne peut pas dire que les déjections de renard sentent la rose. Remarque, les déchets de moufette sont pas mal dans le genre. Tu continuais de rire, ta tête ayant un léger tic sur la gauche, tes babines retroussées en un rictus peu rassurant. Les novices sont si amusants. C'est drôle de voir comme ils se sentent invincibles alors que seule l'énergie de la jeunesse pourrait les avantager. Tu étais sûre de toi au vu du nombre de fois où tes pattes ont été recouvertes de sang.

Ton cœur s'arrêtant à la phrase de la gamine tu fis volte-face avec une étrange vitesse. Retroussant tes babines rousses en grondant :

« CROCS DU FEU ?! Ces pourris.. »

Tu sentis une horrifiante chaleur émaner de ton corps. Les flammes embrasèrent ta fourrure et l'herbe. Il fallait que tu te calmes, immédiatement, ta rages pouvait te tuer, ou griller un autre de tes sens, ta voix s'éleva à travers le brasier, rauque, lugubre :

« Oiseau de la Mort. Assassin expérimentée. »

Tu éteins petit à petit les flammes de ton corps, rangeant ta haine dans ton corps. Tu t'ébrouas la cendre tomba comme une neige noire, la suie ayant tout recouvert autour de toi. Tu n'allais pas faire la même erreur que la gamine, se présenter complètement démontrait un signe de faiblesse. Tu grognais, les yeux définitivement clos derrière tes bandes. Les Crocs du Feu, cette bande de sales.. Le feu brûlera à jamais en toi, comme une tornade embrasée, comme un torrent de lave ou un séisme volcanique. Tu étais devenue une louve aux pattes salies par la suie et le sang, tu te détournas de la gamine, décidant que tu étais bien trop détachée à se clan pour rester en compagnie de cette louvette fraîchement bannie dont l'odeur du sang masquait l'odeur de son ancien clan.

Ta fourrure sentait les terres inconnues, tu avais définitivement perdu cette odeur caractéristique des crocs du feu, ta fourrure ébouriffée. Les flammes léchaient le tronc d'un arbre en crépitant sur son écorce. La mélodie du feu qui consume tout était tristement délicieuse à tes oreilles. Tes coussinets emplies d'une chaleur douloureuse laissaient des traces de suie sur le sol herbeux. Tu te faufilais dans la nuit avec volupté, sans un bruit, gardant une oreille sur la gosse. Surprendre une aveugle ? Impossible, l'ouïe est bien plus développée chez quelqu'un qui ne voit pas, de même que l'odorat. Dos au vent, tu ne risquais pas d'être surprise. Son odeur de sang poisseux t'emplissait les narines.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________________________________________________________

Merci à Tsutsu pour l'image de ma Kassou ci-dessus ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Lun 14 Déc - 14:27

Jusque-là, la louve rousse avait beaucoup ri. Okana avait bien sentit qu’on se moquait d’elle, mais elle avait appris depuis bien longtemps à ce que les insultes lui glisse sur la fourrure. Elle n’était pas blessée par les pensées des autres, elle s’en fichait complètement. Soudainement, la louve se retourna et se mit à pousser des grognements tout en retroussant ses babines.

« CROCS DU FEU ?! Ces pourris.. »

D’un seul coup, le sombre fut repoussé par une lumière vive et brûlante. Okana, jusque-là assise, bondit en arrière pour éviter que les flammes viennent lui lécher les pattes.

« Oiseau de la Mort. Assassin expérimentée. »

Okana ricana en secouant ses pattes pleines de cendres. Déjà le feu retombait, couvrant l’herbe de noir et replongeant le cimetière dans les ténèbres.

-Hé bien. C’est une présentation très peu informative, mais assez spectaculaire ! Il ne manque plus que quelques paillettes et tu pourrais monter un spectacle !

Elle observa les dernières flammes dévorer l’écorce d’un arbre tout proche avec une moue amusée. Cette louve venait également du Clan de Feu. Bannie ? Solitaire ? Ah, même elle ne savait pas dans qu’elle classe elle se situait. Elle avait effectivement été bannie par l’Alpha, mais elle savait très bien qu’après s’être occupé de son maudit fils, elle pourrait enfin quitter ce clan qu’elle détestait tant. Ah, elle avait tellement hâte d’y retourner, pour enfin en découdre avec sa sœur. L’envie de la tuer de ses propres griffes faisait bouillir son sang.

-Tu es une ancienne du Feu, je présume. Je les hais et les méprisent aussi. De vrais imbéciles qui se croient supérieurs en tout point. Ils sont juste vaniteux et crasseux. Dit-elle avec une pointe d’amertume sur le bout de la langue.

Parler du Clan du Feu lui hérissait les poils. Elle passa sa langue en signe de dégoût.

-Enfin, ne parlons pas d’eux, cela m’écorche la langue.

Elle secoua sa tête pour ramener ses poils blancs en arrière et y voir un peu plus clair. Maintenant qu’elle était debout, elle n’avait plus aucune envie de rester assise, complètement passive.

-Et que me vaut la visite d’un assassin expérimenté ? C’est l’heure des cours particuliers ? Oh madame je ne suis pas très attentive, c’est peine perdue ! ♪


_________________________________________________________________



Mes cadeaux et autres ♥:
 


Okana louveteau (c) Lerynn
Okana Ado (c) Mitsuba shinsen
Okana Adulte (c) Lisha & Moon <3 Team Merwyn powa
http://team-merwyn.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres Mar 18 Avr - 11:23

I hope you die in a fire.
Kasai x Okana

La gamine ricana alors qu'elle avait manqué de peu la rôtissoire. Peu informative. Comme si j'allais lui décliner ma véritable identité et qui je suis. Non allons, il n'est pas l'heure. Ce n'est pas l'heure, pas le lieu, elle n'est pas prête. Voyons, il ne faudrait pas la faire fuir, la pauvre petite, elle est si jeune, si frêle.. Tu pouffais de rire avant de t'esclaffer. Tu en avais tué tant des comme celle-là. Ce qui la sauve aujourd'hui cette petite, c'est certainement sa manière de son conduire, et le fait que tu sois dans un bon jour disons. La gosse prit un air faussement désolée pour te dire qu'elle n'était pas capable d'être attentive, je ricanais à mon tour en lui adressant un sourire carnassier qui dévoila mes crocs blancs :

« Parce qu'en plus tu crois que j'ai du temps à perdre avec toi. Comme tu es innocente petite chose. Je ne transmet pas mon talents à qui ne le mérite pas et... »

Tu la regardes, sans vraiment la regarder, sachant parfaitement où elle est, avant de rire, étirant tes babines d'un nouveau rictus avec toujours cet odieux tic de la pencher nerveusement sur la gauche pendant une demi-seconde, te donnant un air plus inquiétant, plus affreux, plus effrayant, tout simplement :

« Et dans ton cas. Même une perdrix serait plus intéressante à entraîner. »

Ta voix était tranchante comme une plaque de glace. Désagréable et hautaine, tu savais ce que tu valais, et ce n'est pas cette chose qui aura des cours particuliers de ta part, ni même ton attention. Tu ne la visitais pas, oh non, tu ne faisais que errer sans but comme tu l'as toujours fait, tout les territoires sont tiens en un sens, tu as toujours chassé un peu partout sur Estryä et ce n'est pas cette gamine qui allait changer les choses. Son nom bien qu'inintéressant, te rappelait de vagues, très vagues souvenirs. Tu t'étiras, reprenant ta marche lente et fantomatique avant que ta voix rauque et langoureuse ne s'élève à nouveau :

« Voyons chère enfant, je ne te visite pas, tu n'as tout de même pas pensé que je t'accordais... Ne serait-ce qu'un... Once, d'importance ? Voyoooooons, que crois-tu petite. J'ai d'autres perdrix à compter. »

Ah la jeunesse, c'est adorable comme ils se donnent de l'importance. Sauf que Feu Follet ne fera jamais autant frémir qu'oiseau de la mort. Cette technique de tuer en venant des cieux est si... Ah ! Excitante, rien que d'y penser ça te fait hérisser ta fourrure rousse et sourire jusqu'aux oreilles. Ah les enfants sont si prévisible. C'est presque mignon quand on y pense. Elle aura peut-être un jour son moment de gloire, si elle ne se fait pas prendre avant. Tu te souviens de tes débuts où tu t'enduisais de crotte de renard après un meurtre. C'était désagréable, mais cela retirait parfaitement bien l'odeur du sang et de la moisissure. C'est pourtant ce que l'on apprend, ah les enfants n'écoutent jamais ! J'avais oublié.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________________________________________________________

Merci à Tsutsu pour l'image de ma Kassou ci-dessus ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les méchants aiment les endroits sombres

Revenir en haut Aller en bas
 

Les méchants aiment les endroits sombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'elle vous éclaire dans les endroits sombres, quand toutes les autres lumières seront éteintes
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Harry J. Potter ♦ « On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière »
» Bataille avec méchants
» Jeu 1 → Survivor (Version Méchants Marvel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Element :: 
Territoires neutres
 :: Le Cimetière Interdit
-