♪ Les couleurs de l'hiver décorent le forum avec une bannière de Moon et un codage de Litchi.

♪ Okana a retrouvé Molmyra et ça s'annonce plutôt lugubre...

♪ Racontez-nous vos vacances d'hiver, les cadeaux que vous avez reçus. Rendez-vous dans le flood !


Venez sur les terres d'Estryä, mêlez-vous aux tribus et participez à une guerre épique contre les éléments!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell] Dim 17 Jan - 15:12


Quel étrange lieu... Et quelle surprenant idée que de venir s'aventurer ici. On raconte que qui oserait regarder le soleil couchant se verrait oublier ses souvenirs. C'était comme si le soleil aspirait notre vécu. Les loups redoutant cette endroit devaient être nombreux. Partout, tout le monde a peur de perdre la mémoire. Qui aurait envie de renoncer à sa famille et ses amis, d'oublier les épreuves de la vie qui forgent notre personnalité ? Ce genre de loups devaient être rares... et Darksky faisaient parti de ceux-là. Il savaient qu'il était déjà venu ici auparavant mais il ne se rappelait plus ce qu'il y avait fait. Il n'était plus certain d'avoir regarder le soleil comme il n'était plus certain de ne pas 'avoir fait. C'était il y a longtemps et la seule chose dont il était sûr c'était que ses souvenirs étaient flous et qu'il ne parvenait plus à reconstruire son passé. Était-ce lui qui avait lui-même décidé de ne plus s'en souvenir ou bien était-il venu ici dans le but de les effacer ? Mais ce que Darksky constatait, c'est qu'on n'efface jamais complètement un souvenirs... Quoi que l'on fasse, il reste toujours même si on essaie de les oublier...

Le pas lourd du mâle n'avait rien de discret. Darksky ne cherchait pas à l'être de toute façon. Que quelqu'un du clan du Feu le trouve, tant mieux. Cela ne ferait que le divertir et lui faire passer le temps. Un peu d'animation ne serait pas de refus ! Le mâle n'attendait que cela. Peut-être était-ce même pour cela qu'il avait la fâcheuse tendance à se balader sur les territoires qui n'étaient pas les siens. Le sombre loup serait ravi de trouver une nouvelle proie avec laquelle s'amuser et c'est très souvent sur les territoires ennemis qu'il les trouve. Les membres de son clan pensent qu'ils n'ont pas de raison de se méfier du mâle parce que justement ils appartiennent au même clan et cette conviction donne quelques difficultés au mâle lorsque celui-ci tente d'installer un climat inquiétant et menaçant. Là au moins, avec un membre des Crocs du Feu, et en particulier avec une femelle - parce que c'est cela qu'il préfère - la méfiance sera déjà présente...

L'allure effrayante du loup lui avait toujours permis d’apeuré ses proies d'autant plus que le mâle sadique savait couplée cela de menace malsaine et perverse. Quoi de plus radical pour tétaniser une louve ? Darksky espérait qu'il aurait bientôt l'occasion de se confronter à un membre du clan du Feu... et il n'eut pas à attendre très longtemps.

Tandis que le mâle observait les lieux, tout en continuant de marcher, il vit une silhouette se découper du paysage orangé par les rayons du soleil couchant. Il s'agissait d'une louve qui apparemment faisait partie de la tribu du Feu vu son odeur. Le mâle ne s'arrêta pas pour autant de marcher, il continua sa route, comme si la présence de celle-ci ne lui importait pas le moins du monde.

_________________________________________________________________

© Kiarei-star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell] Mer 27 Jan - 13:11

Par cette matinée ensoleillée et le manteau blanc qui recouvrait les terres des Crocs du Feu, les autres nourrices et moi avons décider d’emmener les petits en balade, à condition qu’ils se tiennent tranquilles et promettent de ne pas s’éloigner. Tous ont promis et puisque qu’aucune de nous n’avait congé aujourd’hui, nous étions assez nombreuses pour faire cette promenade sans risquer que l’un des loupiots n’échappe à la surveillance de toute à la fois… Les loupiots sont fous de joie, courent partout, sautent dans la neige. Se sautent dessus. Ho, l’un a sauté dans un tas plus gros que lui et il n’arrive plus à s’en sortir. Je lègue l’ouverture de la marche à une collègue et je vais le chercher. Je le prends délicatement par la peau du cou, plongeant ma truffe dans la neige. Il se laisse faire et se recroqueville pour être le plus petit possible. Je repars en trottinant, le petit dans ma gueule en direction de la meute de petits loupiots. Je le pose ensuite et reprenant ma place à la tête de la meute, le petit trottine à mes côtés, tout fier. Frimant devant ses compagnons. Je lève les yeux au ciel mais ne dit rien.

Nous avons décidé de faire le tour du territoire, sans trop nous approcher des frontières bien entendu. Et nous avons également averti les gardiens et les patrouilleurs ainsi que les guerriers que nous emmènerions les petits en balade. La meute au complet sait que nous nous baladons, il y a probablement même certains guerriers qui nous ont suivis pour veiller sur notre précieux convoi. Malgré tout, notre balade est tranquille. Personne ne vient nous déranger. Les petits ne se doutent même pas que nous sommes suivis pour notre sécurité. Pour eux, c’est bien plus excitant d’être seuls dans la nature, sans protection. Enfin, pour les plus téméraires d’entre eux. Mais les nourrices sont confiances. Elles savent toute que n’importe quel loup, avant de toucher aux petits, aura à faire à moi. Et la meute entière sait de quoi je suis capable pour protéger les loupiots. Un jour, j’ai balancer un cadavre à la tronche des guerriers en leur demandant de mieux faire leurs boulots afin de m’éviter ce genre de désagréments pendant que je me baladais avec un petit loup… C’est pour cette raison que je me retrouvais toujours en tête de file dans ce genre d’évènement.

Soudain, le vent soufflant de face m’apporte une odeur… Je lève la truffe en l’air et inspire plusieurs fois. Une odeur inconnue. Et surtout, une odeur d’eau. D’un bref jappement j’appelle les autres nourrices à moi. Une fois autour de moi, je chuchote doucement :

« Nous ne sommes plus seules. Prenez les loupiots, faites demi-tour et rentrer. Sans les affoler, prétexter simplement que j’ai pris le mauvais chemin et que nous devons retourner en arrière pour retrouver le bon. Je veux que les guerriers vous suivent, les loupiots doivent être protèger, je me débrouillerai seule… »



Et sans attendre, j’attrape le petit qui se cachait derrière mes pattes pour écouter et lui lance un regard sévère ainsi qu’un ordre de se taire… Il se ratatine sur lui-même se soumettant et me prouvant ainsi qu’il obéira. Je le confie au reste des nourrices et j’attends qu’elles redirigent le convoi. Les loupiots râlent et certaines me lancent même des regards mauvais à cause de ma bourde. Je leur lance un regard d’excuse et fait mine de rester en arrière pour fermer la marche avec une collègue. Quand les loupiots sont concentrés sur le chemin et m’ont oublié, je fais demi-tour et me dirige vers la provenance de l’odeur.

Je me retrouve dans les Collines de l’Oubli. Je fixe mon regard et chercher mon ombre. Elle est devant moi, le soleil est donc derrière moi. Parfait ! Je relève la tête et j’avance en direction de l’odeur inconnue. De loin, je vois un grand loup, impressionnant, qui veut se faire croire encore plus en roulant des mécaniques. Il croit sincèrement me faire peur ? Moi, je connais le point faible des mâles… J’active mon pouvoir et à l’aide d’une rafale de vent qui passait dans mon dos, je lui envoie une odeur incroyablement bonne, une effluve envoutante et dévastatrice pour qui aime un tant soit peu les plaisirs de la vie. J’en ai eu des plus coriaces que lui, et ils ont terminés en rampant sous mes pattes en me suppliant de ne pas les abandonner. Pathétique ! Mon but, pour celui-là, je ne le sais pas encore exactement, tout ce que je sais, c’est que je vais le retenir un moment, histoire de laisser le temps au convoi de loupiots de filer et de retourner à la maison, bien à l’abri, près des tanières.

Je prends ma démarche la plus féline que je peux, histoire d’y mettre le paquet. Entre mon physique, ma démarche et l’odeur que je lui fais sentir avec mes pouvoir, il ne devrait pas me résister bien longtemps. Je m’approche de lui, gentiment, le regard énigmatique mais pas trop. Juste histoire d’attiser la curiosité. Et enfin, pour terminer, un sourire charmant et charmeur. Voilà déjà un bon point de départ pour un point d’accroche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell] Jeu 28 Jan - 21:24


Une délicate odeur vint emplir les narines du mâle qui s'arrêta de marcher. Ce doux parfum venait sans doute de cette louve qui avançait dans sa direction. Darksky s'étonna juste de ne pas l'avoir flairer plus tôt puisqu'il ne négligeait jamais ce genre d'odeur... La femelle avait une charmante allure et elle avait quelque chose de séduisant. Elle adressa un sourire au mâle. Le sombre loup n'avait pas seulement flairer son odeur, il avait aussi senti que tout ça n'était pas naturel. Cette approche avait un aspect agressif et il en savait quelque chose puisque, lui même, opérait de cette manière d'habitude.

Le regard glacé du mâle des eaux croisa celui animé de la louve. Un sourire amusé se dessina sur le visage du loup. Après l'avoir regardé attentivement, après avoir observé son allure, son regard, son sourire et même après avoir senti son odeur, l’intrus sut à qui il avait affaire. Une de ces louves qui vous piège grâce à leurs artifices... mais malheureusement pour elle, Darksky n'aimait pas être piégé et il préférait largement mener le jeu plutôt que d'être prit dedans. Il n'avait jamais vraiment été sensible à tout celles qui se présentait à lui avec toutes sortes de propositions et d'offres, explicites ou implicites... Non, le sombre mâle préférait largement prendre de force plutôt que recevoir...

Mais il décida quand même de rentrer dans son jeu, du moins en ce qui concerne l'attitude. Le loup des eaux s'avança vers elle et commença à tourner autour de la louve. Il la fixait de son intense regard glacé, transperçant, puis il dit, de sa voix grave mais posée :

- Que me vaut tant d'attention de la part d'une louve qui devrait me chasser plutôt que d'adopter ce sourire enjôleur... ?

Le loup soulevait là un point important : la femelle aurait dû l'attaquer ou au moins se montrer un minimum agressive ou bien craintive mais il n'en avait rien été rien. Bien au contraire, elle était confiante, beaucoup trop pour que cela ne soit sans aucun objectif. Le loup au yeux presque blancs demanda donc :

- Aurais-je tort de suggérer qu'elle veut cacher quelque chose ?

Le loup s'arrêta, dos au soleil. La louve, si elle voulait le regarder, devrait faire face à cet astre...

_________________________________________________________________

© Kiarei-star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell]

Revenir en haut Aller en bas
 

Les flammes brisées par la glace [PV Hiwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (À voir) Des jeunes pee-wee ont brisé la glace du Centre Vidéotron
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Sayuki [ Elfe de glace éternelle ~ Modo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Element :: 
Territoires du feu
 :: Les Collines de L'Oubli
-