♪ Le forum se pare de ses couleurs d'été dans un nouveau design. Graphisme de Moon et codage de Litchi.

♪ Okana a retrouvé Molmyra et ça s'annonce plutôt lugubre...

♪ Des petits nouveaux en vue. N'oubliez pas de leur souhaiter la bienvenue :)


Venez sur les terres d'Estryä, mêlez-vous aux tribus et participez à une guerre épique contre les éléments!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Je voulais être discret pour rentrer au camp, mais je n'ai pas réussi" PV QuickSilver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: "Je voulais être discret pour rentrer au camp, mais je n'ai pas réussi" PV QuickSilver Jeu 3 Aoû - 18:52

Oups, la nuit tombait. Je le sentais dans mes poils, le froid qui s'insinuait dans ma fourrure, et dans le chant des oiseaux qui s'éteignait lentement. Aie, aie, aie, il fallait que je rentre tout de suite ou ça va barder pour moi ! Je m'étais juste échappé pendant que maman dormait, comme à mon habitude. Je me faufilais hors du nid, et je longeais les frontières du camp, guettant des pas qui pourraient me trahir. Je m'arrangeais toujours pour rentrer avant que ma mère se réveille, ou alors pendant qu'elle était encore ensommeillée, je lui disais que j'étais parti faire mes besoins.

Néanmoins, tout ne s'était pas passé comme prévu. Oh, rien de mal ! Mais je m'étais attardée en suivant les abords de la rivière. Après chaque pluie, toute la forêt était identique, mais pas cet endroit. Lorsque le soleil avait décliné, l'eau de la rivière avait changé pour du rouge vif, qui ressemblait à du sang. Rien qu'à y penser, je frissonnais, je m'étais enfuis à toutes pattes, et j'avais ralenti en sentant l'odeur de ma meute.

Les pattes me picotaient. Maman était maman, même si j'avais désobéis en sortant sans son autorisation, elle me rassurera. Et peut être qu'elle sera tellement impressionnée par mon courage, enfin ma curiosité, qu'elle me laissera sortir quand je le voudrai ! Après tout, j'avais, cinq lunes je crois, bientôt, je pourrai devenir un apprenti et sortir quand je le voudrai ! Je ne sais pas encore ce que je veux être. Chasser doit être excitant, mais combattre les ennemis également. Quand à espionner, on peut dire que j'aime bien observer. Je suis patient et je peux entendre le pas des autres loups, je serai sûrement parfait pour ce rôle. Néanmoins, personne ne m'avait encore demandé mon avis, peut être que je ne pouvais pas choisir.

Je secouais la tête, essayant de faire taire ces pensées du futur. Avant ça, je devais d'abord rentrer au camp sans trop attirer l'attention. Les louveteaux pouvaient sortir de leur tanière, mais tout seul du camp, j'en doutais. Je me couchais sur la terre, près des fourrés, guettant les derniers loups qui rentraient au camp, en retard et chargés de viande.

Après les dernières vibrations, plus rien. Je tendais l'oreille, pour être sûr. Non, rien aux environs, je pouvais y aller. Je trottinais joyeusement sur le chemin en terre, battu par les nombreuses pattes qui l'ont foulé et je me dirigeais vers l'entrée, guettant un petit trou que je creusais à la dérobée afin de ne pas être vu lorsque je sortais.

Soudain, je vis une ombre grise, non noire. Enfin très sombre, et elle bougeait. Je ne sentais rien d'autre que l'odeur des loups de ma meute, je ne pouvais pas savoir si c'était un ami ou un ennemi. Je ne pouvais même pas savoir si c'était un loup, d'ailleurs. Je reculais doucement, sentant les battements affolés de mon cœur, avant de me cogner contre un buisson. J'en profitais pour me retourner et me cacher aussi vite que possible à l'intérieur. Maladroit, je me débattais, ma queue devait bouger dans tout les sens. Il m'avait vu, c'était sûr. Tout ce que j'espérais, c'est qu'il n'allait pas m'attaquer, si jamais il était méchant.

_________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Expérience:
0/400  (0/400)
Points de vie:
200/200  (200/200)
MessageSujet: Re: "Je voulais être discret pour rentrer au camp, mais je n'ai pas réussi" PV QuickSilver Mer 9 Aoû - 22:33

Le camp est ennuyant. Les autres loups sont ennuyants. La meute est ennuyante. Tout est ennuyant... Sauf la chasse, le sang, la mort. Ça, c'est excitant: l'attente de la proie, la recherche du meilleur angle d'attaque, le frisson d'adrénaline lors de la mise à mort, le goût suave du sang encore chaud qui coule entre les babines... Oui, donner la mort, c'est se sentir vivant.

Lors de la fin de l'après-midi, alors que tous les loups e sortie se préparent à revenir vers la meute et que tous ceux restés sur place se dirigent vers leur tanière, l'effervescence qui disparaît durant la journée reprend place. On peut diviser les journées de QuickSilver en 4 parties: le matin, alors que l'activité des autres loups augmente petit à petit, lui se réveille toujours plus tôt pour disparaître et se réfugie dans le calme des terres plus éloignées; le milieu de journée, le camp est plus calme, peu de loups sont présents, il en profite pour y revenir déposer la chasse qu'il n'a pas consommé et dormir dans sa tanière; la fin de journée, les loups rentrent tous au camp qui bourdonne à nouveau d'activité, il s'arrange pour se trouver une occupation ailleurs, loin du camp; la nuit, calme et si belle, qui ne lui donne aucune envie de dormir, il préfère contempler le silence et mettre au point un plan pour atteindre son but: détruire les clans pour être le seul maître, et éradiquer les loups de l'air.
Et oui, les journées de QuickSilver sont particulières, et elles se ressemblent toutes. Pas un matin il voit les autres se lever, pas un midi il mange avec eux, pas un soir il leur souhaite bon sommeil. En revanche, la nuit, il n'y a pas meilleur garde pour leur sommeil. S'ils savaient...  Et il se dirigeait justement vers l'un de ses recoins favoris lorsque l'événement arriva. Lors de certains couchers de soleil, si celui-ci est rouge, la rivière se pare de reflets cramoisie et vermillons magnifiques, semblables à la trace sanguinolente laissée là par une proie blessée qui tente désespérément de fuir son prédateur. Mais aucune proie n'échappe à QuickSilver, et un jour, le soleil aussi lui obéira, comme tous les loups devront le faire.
bruit
Les clans disparaîtront, les chefs n'existeront plus, ...
bruit
Il sera le seul maître du continent ...
bruit
Trop, c'est trop. Géné par ces bruits incessants qui interrompaient sa contemplation et le cheminement de sa pensée, il fit quelques pas en regardant autour de lui juste à temps pour voir une boule de poil ressemblant vaguement à un louveteau prendre la fuite. Se dirigeant vers la position du couard, il renifla autour des empreintes laissées, et pu y identifier l'odeur de sa meute. Un louveteau de la Terre, dehors, à cette heure-ci? Et alors? il n'était pas sa nounou, qu'il se débrouille. Il avait su venir, il saurait rentrer. Et ses parents n'avaient qu'à mieux le surveiller. Franchement, un louveteau, à peine en âge de sortir, venir seul à la rivière ... sans se faire repérer ... par un loup adulte ... un garde ... et même lui ... un espion ... Il fallait qu'il rattrape ce gamin!
Sachant que ce criminel en bas âge se dirigeait vers le camp, il pu atteindre les alentours des tanières rapidement, sans avoir à rester en retrait de sa proie pour suivre son odeur. Se doutant qu'il était arrivé le premier, il resta aux abords de l'animation lupine et attendit patiemment que sa cible se montre.
Il n'eu pas à patienter tant que ça. Le petit n'avait pas encore apprit que l'absence d'activité n'était pas synonyme d'absence d'ennemis. Il le vit émerger d'un buisson, et tout occupé qu'elle était à rentrer sans se faire voir, et bien, ne pas se préoccuper d'un loup qui le voit... Soufflant de dépit, il se leva puis fit quelques pas en direction de l'inconscient. La lune se situant derrière lui, son ombre atteint le louveteau en premier, provoquant une scène des plus intrigante, se terminant par un louveteau caché dans des fourrés, avec juste un morceau de derrière et la queue qui dépassaient. Vraiment, il ne comprenait pas comment ce petit avait pu l'approcher sans qu'il le remarque. Fatigué du spectacle, il attrapa la queue agitée dans sa gueule, tira d'un coup sec pour sortir le louveteau de sa cachette, et le souleva à distance du sol.
Bien sûr, QuickSilver était plus expérimenté que le louveteau, et savait qu'un adulte n'était pas encore et s'approché de leur position. Il se balada ainsi avec le louveteau sur quelques mètres pour s'éloigner de l'intrus, et le laissa tomber au sol. Il se positionna face au louveteau, restant debout, les pattes avants de part et d'autre du suspect miniature, comme pour l'empêcher de s'enfuir.

- Comment es-tu venu à la rivière sans te faire entendre? Sans que JE t'entende?

Oui, QuickSilver n'était pas réputé pour être bavard, et autant dire que le mot "tact" ne fait pas partie de son vocabulaire.

_________________________________________________________________
Cadeau D'ama' <3: (c) Orvaenta

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"Je voulais être discret pour rentrer au camp, mais je n'ai pas réussi" PV QuickSilver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité
» THEME - Une salle pour réviser pitié ! [PV]
» Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-
» THANATOS ◮ Tu t'es battu, pour les mauvaises raisons, mais tu t'es battu.
» J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer ▬ Colin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Element :: 
Territoires de la terre
 :: La Plaine Sacrée
-